Comment l'art inspire la mode (et vice versa) - JALOUSE


crédit photo : (a)Valentin Fougeray


Une brique rouge par Supreme, un T-shirt DHL par Vetements, un sac Ikea pour Balenciaga et un trombone en métal pour Prada… La mode aurait-elle perdu la tête ? C’est peut-être dans l’art qu’on peut trouver la réponse.

C’est un peu l’histoire de la poule et de l’œuf; de l’art et la mode, qui naît en premier ? Ce casse-tête prend de plus en plus d’ampleur ces dernières saisons. Dans l’émission La Mode la Mode la Mode consacrée à Jean-Charles de Castelbajac, le créateur commente un dessin réalisé à son intention par Karl Lagerfeld, en 1993. Il lit l’interrogation écrite sur le croquis : “La mode est-elle un art ou l’art est-il une mode ?” avant d’ajouter : “Aujourd’hui, on a la réponse, la mode est un art et l’art est à la mode”. Il est vrai que l’art s’immisce de plus en plus dans les affaires de la mode depuis des décennies, que l’on se réfère au chapeau-chaussure d’Elsa Schiaparelli en collaboration avec Dali, à la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, au défilé printemps/été 2014 de Chanel aux allures de foire d’art, à la robe Céline reprenant les Anthropométries d’Yves Klein pour le printemps/été 2017 ou, plus récemment encore, à la collaboration entre Jeff Koons et Louis Vuitton. Mais à force de fricoter l’une avec l’autre, il devient de plus en plus difficile de faire la différence. Lire la suite...